Rechercher

Rendu 3D temps-réel et précalculé : quelles sont les différences ?

Dans un monde visuel, prêter une attention particulière à l’image peut faire la différence. Plus que des mots, les images retiennent l’attention des consommateurs et sont plus engageantes. Elles le seront d’autant plus si ces dernières sont de haute qualité. Traditionnellement, on oppose le rendu 3D précalculé au rendu 3D temps-réel. Ces technologies de rendu laissent le choix aux marques de produire des contenus différents et tout aussi qualitatifs et engageants. Mais quelles sont les différences entre ces technologies ? Ont-elles le même niveau de rendu ?



Qu’est-ce que le rendu 3D précalculé ?


Le rendu précalculé permet d’avoir des graphismes de très haute qualité, pouvant se rapprocher de la réalité. Elle n’offre aucune interactivité car comme son nom l’indique, tout est calculé en amont par un ordinateur. Cette technologie est principalement utilisée par l’industrie du cinéma ou de l’immobilier pour présenter des produits et remplacer les photo shoots réels par exemple. C’est donc un rendu dédié à la visualisation.


Dassault Aviation Falcon 6X - Light & Shadows
Example of an offline rendering project - Dassault Aviation


Qu’est-ce que le rendu 3D temps-réel ?


Tandis que la technologie de rendu en temps-réel, cette dernière intègre la notion d’interactivité car la scène, composée d’une multitude d’images, est calculée instantanément juste avant l’affichage à l’écran. Cela donne ainsi l’impression que les scènes se déroulent en temps réel à chaque interaction avec l’utilisateur. Cependant, bien que la qualité de rendu reste satisfaisante, elle ne sera pas aussi qualitative qu’en rendu précalculé. Cette technologie est notamment utilisée dans le jeu-vidéo. De ce fait, l’utilisateur peut interagir avec la scène 3D à l’aide de divers dispositifs tels que des souris, claviers, manettes de jeu, tablettes, etc. Globalement cette technologie peut se retrouver dans la plupart des appareils : de l’iPhone, en passant par l’ordinateur et aux casques VR, aux consoles de jeux vidéo.


Fabrice Ausset VR showroom - Light & Shadows
Example of a real-time rendering project - Fabrice Ausset

Précalculée VS Temps-réel : Quand la frontière devient de plus en plus floue


Mais aujourd’hui, on remarque que les cartes graphiques et moteurs de rendus ont amélioré leurs performances logicielles et matérielles afin de pousser toujours plus loin vers le photoréalisme. Le fossé entre le temps réel et précalculé se réduit alors de plus en plus. De plus, cet écart s’amenuise encore plus avec l’avènement d’une prouesse technologique nommée ray-tracing (RTX). Le ray tracing est une technique de rendu graphique simulant le parcours des rayons lumineux et leur interaction avec divers matériaux, donnant ensuite un rendu final très réaliste.


L&S s’est associé à Unity, NVIDIA et BMW afin de réaliser une vidéo soulignant les prouesses graphiques du RTX en temps réel. Le but étant de mettre en lumière une réelle BMW Série 8 Coupé et sa version virtuelle pour démontrer que la frontière entre le temps réel et la réalité est alors brouillée. Cela a ainsi permis de générer un contenu d’une fidélité visuelle élevée à 90% de la réalité.

Si ce n’est que l’amorce, cela démontre le fait qu’il est possible d’obtenir une qualité proche du précalculé, mais en temps réel. Peut-être est-ce un signe avant-coureur d’un futur proche où les jeux-vidéos et les contenus en VR/AR/MR peuvent profiter d’une qualité visuelle photoréaliste ?



___________


Envie d’en savoir plus sur la technologie 3D ?


Light & Shadows est convaincu du potentiel des technologies 3D. Nous nous efforçons de mieux répondre aux besoins de chacun de nos clients, afin de leur offrir une expérience virtuelle mémorable.


Vous pouvez trouver toutes les informations sur l’intégration des technologies 3D dans le processus marketing en téléchargeant notre livre blanc. (version française)


N’hésitez pas à nous contacter pour des informations plus spécifiques sur la façon dont nous pouvons vous aider !