Rechercher

La technologie haptique pour une meilleure expérience immersive

Aujourd’hui, la recherche d’expérience encore plus immersive prime de plus en plus dans les attentes de chacun et l’expérience humaine est privilégiée avant l’information. Au cœur de ces enjeux, la technologie haptique pourrait faire partie des éléments qui bouleverseront les frontières entre le virtuel et la réalité et impacteront le degré d’immersion.


Qu’est-ce l’haptique


Le terme «  Haptique  » dérive du mot grec αφ ́η (prononcé haphtésaï) signifiant « toucher ». Par conséquent, la technologie haptique représente l’ensemble des dispositifs technologiques simulant des interactions sensorielles liées au toucher. Ce terme peut paraitre encore abstrait pour certaines personnes. Et pourtant c’est une technologie qui existe depuis longtemps, et bien au-delà des laboratoires, sous forme de retour d’effort : les alertes notifications vibrantes utilisées par les téléphones portables ou encore les vibrations des manettes de la PS2. Bien que le sens haptique soit souvent limité à ce type de retour d’effort – dû au fait que les interfaces à retour d’efforts sont les plus développées et plus utilisées dans le monde – sa définition est plus large et englobe plusieurs sensations : la rugosité ou la texture de la surface, la température, la dureté, le poids, etc.


BeBop Haptic Gloves - Light&Shadows
BeBop Forte Data Gloves, haptic gloves, at L&S

Quand l’haptique croise le virtuel


Immergé dans un environnement virtuel, l’utilisateur est essentiellement soumis à des projections auditives et visuelles, faisant donc appel à son ouïe et à sa vue. Si aujourd’hui il est presque possible de reproduire un objet d’un réalisme saisissant en réalité virtuelle, il manque cependant le frottement ou l’illusion de relief et de texture de l’objet pour incarner davantage ce réalisme. Et si la technologie haptique se mêle aux expériences immersives et virtuelles ? Même si ce n’est finalement qu’un bougonnement, un simple retour haptique permet d’offrir une subtile amélioration de l’expérience avec un engagement plus profond et une meilleure mémorisation. Il permet également une meilleure manipulation des objets virtuels en apportant un retour réaliste du toucher et de la force. En autres, le degré de sensation ressenti influe sur l’immersion dans le milieu numérique. L’immersion peut alors être gâchée dès lors que le cortex cérébral détecte un décalage entre le sens stimulé dans l’environnement virtuel et dans la réalité. En ce sens, plus l’expérience est immersive, plus l’expérience en réalité virtuelle est réussie.



Haptic feedback - Light&Shadows
Haptic feedback with GoTouch VR with INTERACT

Par ailleurs, ces dernières années, on remarque l’émergence de nouvelles entreprises proposant des matériels à retour haptique avec des technologies de plus en plus pointues et ce, pour différents objectifs et secteurs d’activités. Etant un des membres les plus sollicités pour interagir avec l’extérieur, les mains possèdent un plus grand nombre de capteurs que les autres parties du corps. Et c’est pour cette même raison que le développement matériel s’est principalement orienté vers ces dernières. On peut citer par exemple GoTouch VR, BeBop, Plexus ou encore HaptX. Il n’en reste pas moins que les R&D ont rendu possible le développement de nouveaux matériels à retour haptique pour les autres parties du corps. Nous pouvons notamment illustrer ces propos par Teslasuite qui a conçu une combinaison haptique RV pour le corps, ou encore la peau artificielle et haptique mise au point par des chercheurs de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) en Suisse.


Le sens du toucher amène l’expérience et l’immersion de l’utilisateur à un niveau supérieur


Nous vivons dans un monde tactile où nous touchons, sentons l’environnement autour de nous. Et ce sont par ces sensations qui font que l’être humain interprète et différencie d’un milieu à un autre. Les entreprises et les utilisateurs ont besoin d’un niveau d’immersion plus élevé que celui que les contrôleurs VR actuels peuvent offrir. En effet, le sens du toucher est un des éléments qui manque aux environnements virtuels pour améliorer l’expérience, basée sur le son et la vision, et ainsi offrir un réalisme sans précédent dans un environnement virtuel. Après la vue et l’ouïe, le toucher sera peut-être la prochaine étape vers l’immersion (presque) totale ?



___________


Envie d’en savoir plus sur la technologie 3D ?


Light & Shadows est convaincu du potentiel des technologies 3D. Nous nous efforçons de mieux répondre aux besoins de chacun de nos clients, afin de leur offrir une expérience virtuelle mémorable.


Vous pouvez trouver toutes les informations sur l’intégration des technologies 3D dans le processus marketing en téléchargeant notre livre blanc. (version française)


N’hésitez pas à nous contacter pour des informations plus spécifiques sur la façon dont nous pouvons vous aider !